Overblog Seguir este blog
Edit post Administration Create my blog

ANECDOTES DE RENTRÉE

Publicado en por Fefa

Salut les coupinautes!!

 

C'est dimanche et en bonnes commères, vous avez choisi cette semaine l'article sur les anecdotes de rentrée! L'année dernière, je n'avais pas eu la chance d'avoir de rentrée pendant très longtemps et du coup, cette année, j'ai savouré ce moment de rencontre avec mon nouveau centre et mes nouveaux élèves.

 

Pour moi, la rentrée était le 30 septembre et je ne savais pas encore si j'allais rentrer chez moi le soir ou dormir sur place dans un hôtel. J'avais donc pris le bus avec mon sac à dos portant tenue de rechange et nécessaire de beauté! J'étais arrivée 1h avant l'embauche (évidemment, il n'y avait pas le choix vu les horaires des bus), il pleuvait des cordes et le centre était fermé!!

 

Heureusement, Conchita (prénom fictif), la gentille femme qui fait le ménage à l'école, m'a ouvert la porte, m'a gentiment fait visiter le centre et m'a montré où était la salle des profs. J'étais ébahie: le bâtiment, flambant neuf, était complètement rénové avec un sol imitation parquet très joli et les salles munies d'un ordinateur et d'un écran plat permettant de projeter les documents! Bref, un pur bonheur!

Vers 15h. j'ai pu rencontré mes collègues qui arrivaient (oui, nous avons des horaires assez spéciaux, car nous travaillons de 15h à 21h), se plaignant du mauvais temps! Quelques minutes plus tard, en sortant pour aller aux toilettes, je remarque qu'il y a une fuite dans le couloir. Je préviens le concierge sans y faire plus attention et 20 minutes plus tard, paf, coupure de courant!! Il y avait d'autres fuites dans le couloir dont une à côté du tableau électrique! Par sécurité, le directeur et le chef d'études venaient d'annuler la première partie des cours!! Ça c'est une rentrée!

 

 

http://mycenes.m.y.pic.centerblog.net/5de5fa96.gif

 

Et moi qui était toute contente de connaître enfin mes élèves, j'ai dû dire aux vaillants qui s'étaient déplacés pour venir malgré l'orage et la pluie incessante de rentrer chez eux car nous ne pouvions pas faire cours.

 

Heureusement, mes deux dernières heures n'étaient pas annulées, car la pluie s'était calmée et il n'y avait plus de fuite près du tableau électrique. J'étais toute joie de savoir que j'allais commencé... jusqu'à ce que je me rende compte que des 6 élèves de ma liste, seulement une était venue!! Du coup, nous avons fait un cours de présentation et conversation!! Sacrée première journée! 3 semaines après, nous en parlons encore!! Hihi!!

 

Finalement, le mercredi (j'ai cours les lundis et mercredis seulement et je travaille aussi le vendredi), j'ai pu faire cours normalement et j'ai rencontré mon groupe de niveau intermédiaire. C'est un groupe très agréable avec des élèves très participatifs et qui ont de l'humour. D'ailleurs, notre premier cours fut marqué par l'apparition de mouches à cause de l'humidité due à la proximité de la rivière et à la chaleur très inhabituelle à cette époque. C'est là que nous avons eu notre premier fou-rire collectif! Ils n'oublieront pas le mot mouche je pense!! Je leur disais que je détestais les mouches et je leur ai alors expliqué que vulgairement, on les appelle "mouches à merde" car elles vont partout où il y a des cochonneries, puis j'ai ajouté "Vous comprenez pourquoi elle me dégoûtent"!! Ça les a bien fait rire!!

      http://francaisdefrance.files.wordpress.com/2011/11/repas-mouche1.jpg

 

 

Enfin, mercredi dernier, Pepe (prénom fictif aussi, je tiens à l'anonymat de mes élèves, on ne sait jamais), le seul garçon de mon groupe de niveau avancé, arrive en cours en nous disant qu'il a pensé à nous à Lidl et nous a apporté un paquet de macarons au chocolat!! Ce que j'aime mes petits groupes de français!! C'est quand même bien différent de ce que peuvent vivre mes collègues d'anglais avec leurs listes de 40 élèves!!

 

Bref, nous choisissons de tenir le coup jusqu'à la fin des deux heures pour ouvrir les macarons. Finalement, le cours se termine et Pepe ouvre le paquet pour nous offrir ces délices françaises... Sauf que ce n'étaient pas des macarons tout faits... mais une préparation en poudre à faire soi-même!! Nous avons ri jusqu'à n'en plus pouvoir!! Puis nous avons mis Pepe au défi de réaliser la recette!! Rien que d'y penser j'en ri encore!!

 

http://laurasbakeryblog.files.wordpress.com/2012/08/rufmacaronsmix1.jpg

 

Je vous assure que ces petits moments de complicité et ces anecdotes ne sont pas de simples histoires, ce sont autant de raison d'aimer notre travail! Mes élèves sont des adultes (et quelques pré-adultes ou ados en transition) et c'est du bonheur de travailler sans avoir besoin de faire de la discipline à tout bout de champ! Evidemment, il y a des jours où nous partons un peu en vrille, mais avec des groupes de moins de 15 élèves ce n'est pas un problème car nous avançons bien et nous pouvons nous permettre quelques moments de relax.

J'aime mon métier, j'ai su que je voulais être prof de langues à l'âge de 12 ans,  j'ai lutté pour pouvoir l'exercer ici en Espagne et je me sens privilégiée de pouvoir faire ce que j'aime en ces moments de crise économique et chômage à outrance en Espagne. J'ai souffert un an de vacances forcées, c'est pour cela que je savoure chaque moment et serai heureuse de ne pas avoir beaucoup de temps à côté pendant les 8 prochains mois... La roue tourne et cette fois-ci, j'ai bien l'intention d'en profiter!!

 

Et vous les filles, avez-vous des anecdotes rigolotes à raconter dans votre travail, vos études ou vos loisirs? 

 

Signature 5

Comentar este post

Pin's à roulettes 10/22/2013 19:38


J'étais prof de technologie en collège.

Fefa 10/23/2013 10:16



Ah oui, c'est pas facile à enseigner ça!! Y'a plein de trucs dangereux autour!! Hihi!! Je me souviens encore de nos concours de montage avec notre prof. On avait un schéma et le premier qui
finissait le montage (et qui le faisait fonctionner) avait 20/20, le deuxième 19... J'adorais ces défis!! Bibis



Pin's à roulettes 10/21/2013 21:16


Tes groupes ont l'air bien sympa et tes cours non rien à voir avec ceux que j'avais quand j'étais prof. Je ne regrette vraiment pas cette époque et préfère largement bosser dans cette
carrosserie.


On a bien rigolé l'autre jour quand un collègue à laisser des messages  vocaux à un autre collègue (qui est aussi notre gérant !) tout au long de la nuit pour le tenir informé de son état
suite à une inauguration chez un client qui s'est prolongée en boite jusqu'à 5h du mat ! Au début il disait qu'il risquait de ne pas être en forme mais le message de 5 h valait son pesant de
cacahuètes ! Il était bourré complètement mais prenait son temps pour dire les choses notament qu'il ne serait pas à l'heure et qu'il faudrait surement l'appeler et insister pendant un moment !
finalement, il était au boulot à 7h30 mais dans un état second.

Fefa 10/22/2013 17:48



C'est un peu spéciale ici car il s'agit d'une Ecole Officielle de Langues (c'est publique et ça n'a pas d'équivalent en France). Ce n'est pas de l'enseignement obligatoire et nous avons des
élèves entre 14 ans et 60-80 ans. Il n'y a pas d'âge limite, mais en général, à partir de 60 ans, il y a peu de personnes. J'ai eu une année une femme de 73 ans mais elle avait du mal à suivre la
pauvre. En anglais, les groupes sont plein à craquer mais en français, c'est mieux car nous avons peu d'élèves hormis dans le niveau débutant où on a des groupes de 25. Le français est une langue
minoritaire en Espagne, donc on a moins de monde, ce qui permet de mieux bosser.


Sinon, pour tes collègues, j'imagine le délire!! Il va en entendre parler un moment je pense!! Vous pouvez même utiliser son message en sonnerie de portable, pour vous marrer!! Hihi!! Bisous ma
belle


PS: Tu étais prof de quoi?



elomakeupaddict 10/21/2013 12:48


Et du coup, tu dors à l'hotel ou tu prend le bus :)

Fefa 10/22/2013 17:39



Hihi!! Ni l'un ni l'autre!! Je fais les voyages avec ma collègue qui habite dans un village à côté de chez moi. On fait du covoiturage, mais pour le moment, vu que je n'ai pas de voiture, on
partage les frais d'essence. Après on alternera les voitures. Bisous



elomakeupaddict 10/21/2013 12:43


Excellent, j'aimerais bien t'avoir comme prof. Moi quand j'ai passé mon bep on était 6 élèves en cours, c'était génial, grande complicité avec nos profs, on faisait même des batailles d'eau
l'été. Et en quand j'était en première année de bts, l'un de nous s'était déguisé en père noël et on avais organisé un goûter et je me souviens que le pion qui venait vérifier les absents nous
avais engueler parce qu'on ne l'avais pas prévenu et qu'il ne restait plus de kinder alors qu'on pensais se faire punir pour avoir organisé sa. C'était trop bien le lycée :) Bisous ma belle 

Fefa 10/22/2013 17:37



Génial!! Tu dois avoir de super bons souvenirs. C'est clair que les petits groupes ça change vraiment la façon de faire cours. Moi je suis contente avec mes élèves car je peux tous les faire
parler au moins 3-4 minutes par heure (même plus) et du coup ils progressent plus vite. Nous n'avons pas de pion mais notre concierge est très drôle!! Je pensais justement faire un concours à
Noël, avec des gâteaux et des spécialités françaises. Mais il faut que je vois avec mon département et la direction s'il n'y a pas de soucis. 


J'ai toujours aimé étudié, mais c'est sûr que si toutes les classes avaient maxi 15 élèves, on aurait plus de bons étudiants!!


Bisous ma Elo



laforet 10/20/2013 22:25


Avec le respect l ecoute l' observation  reciproque tu enseignera a tes eleves ! Y'a rien a dire le courant passe c'est sur ! Ton histoire nous le confirme . 

Fefa 10/22/2013 17:33



Oh ben oui, on s'amuse bien en cours!! On fait des boîtes de souvenirs pour les futurs élèves, on raconte des blagues... On travaille bien aussi! C'est mieux qu'avec des groupes de 40 élèves.
Bisous